Roger De Vlaeminck pendant Paris-Roubaix 1974 (NEGT0672005)

Roger De Vlaeminck fête ses 75 ans

Roger De Vlaeminck est le fr√®re cadet d'Erik. Les deux fr√®res partagent une passion pour le cyclisme. Quand M. Paris-Roubaix en 1963 d√©cide de laisser le football de c√īt√© et d√©couvre le v√©lo, une incroyable aventure commence. Lors de sa premi√®re saison, en 1964, il remporte 17 courses dans la cat√©gorie junior. Il devient vite √©vident qu'il est un adversaire redoutable, tant sur la route que sur le terrain. Il est l'un des rares coureurs √† r√©ussir √† battre Eddy Merckx et Freddy Maertens. Au moyen de pi√®ces de collection et de photographies uniques, nous revenons sur sa carri√®re richement remplie.

Monsieur Paris-Roubaix

Roger De Vlaeminck sera toujours lié à Paris-Roubaix, notamment en raison de son surnom. Bien qu'il ait également remporté d'autres courses, il était définitivement sur son vélo lors de cette classique du pavé. Pendant longtemps, il a été le seul coureur à avoir réussi à remporter l'Enfer du Nord à quatre reprises (1972, 1974, 1975 et 1977). Un record qui n'a été égalé que par Tom Boonen en 2012, mais jamais battu.

Le transfert à Sanson

En 1978, il a quitt√© Brooklyn pour rejoindre Sanson. Il y appara√ģt au d√©part de plusieurs courses aux c√īt√©s du champion du monde en titre, Francesco Moser. Ensemble, ils ont couru Paris-Roubaix et le Tour des Flandres, entre autres. A chaque fois, Le Gitane s'est mis au service du maillot arc-en-ciel. Un an plus tard, il rejoint les SIG et peut √† nouveau monter √† cheval pour lui-m√™me.

Non seulement un cycliste classique

Rik Van Looy décrit Roger comme "[...] le plus talentueux et le seul vrai coureur classique de sa génération". Pourtant, Seete ne se contente pas de dominer les classiques d'un jour, il s'impose également dans les courses à étapes. En plus de plusieurs victoires d'étapes dans le Giro, le Tour et la Vuelta, il est également performant dans les petits tours. En 1979, il remporte des étapes du Tour des Pouilles, des Quatre Jours de Dunkerque et du Tirreno-Adriatico.

Le champion belge

En 1969, Roger De Vlaeminck devient pour la premi√®re fois champion de Belgique sur route. C'est le couronnement de sa premi√®re ann√©e chez les cyclistes professionnels. Douze ans plus tard, il r√©it√®re cet exploit dans Putte. A la veille du championnat national (1981), une interview du grand favori para√ģt dans Sportwereld. Il y laisse √©chapper que : "Les championnats de ce type font partie des courses les plus dangereuses que je connaisse. [...] ManŇďuvres constantes et utilisation des coudes. Ce n'est plus une course normale. Honn√™tement, je le redoute un peu parfois."

Bien que Seete arrive au d√©part avec une certaine r√©ticence, il se montre √† la hauteur de son r√īle de favori. Gery Verlinden a longtemps √©t√© en t√™te, mais il a finalement √©t√© rattrap√© par De Vlaeminck. Apr√®s une course de plus de 6 heures, Roger gagne avec une rue d'√©cart. Le reste du groupe de t√™te, qui comprend Walter Planckaert, Herman Van Springel et Fons De Wolf, franchit la ligne d'arriv√©e 43 secondes plus tard.

Roger De Vlaeminck

Roger De Vlaeminck (n√© le 24 ao√Ľt 1947, √† Eeklo en Belgique) est un coureur cycliste sur route, sur piste et de cyclo-cross belge. Professionnel de 1969 √† 1984, il est l'un des coureurs les plus complets de son √©poque, capable aussi bien de s'imposer au sprint, en puncheur ou en solitaire. Il est consid√©r√© comme l'un des meilleurs coureurs de classiques de tous les temps,. Au cours de sa carri√®re sur route, il est l'un des trois coureurs ‚ÄĒ avec ses compatriotes Rik Van Looy et Eddy Merckx ‚ÄĒ √† avoir remport√© les cinq classiques ¬ę Monuments ¬Ľ, Milan-San Remo (1973, 1978 et 1979), le Tour des Flandres (1977), Paris-Roubaix (1972, 1974, 1975 et 1977), Li√®ge-Bastogne-Li√®ge (1970) et le Tour de Lombardie (1974 et 1976). Il a √©galement gagn√© d'autres grandes classiques, comme la Fl√®che wallonne (1971), le Championnat de Zurich (1975) ainsi que Paris-Bruxelles (1981),. Son contemporain Merckx est son principal rival sur les classiques, tandis que Roger De Vlaeminck ne l'a jamais inqui√©t√© sur les grands tours. Malgr√© cela, De Vlaeminck comptabilise 22 victoires d'√©tapes sur le Tour d'Italie, une √©tape sur le Tour de France et sur le Tour d'Espagne,,,. Il a √©galement remport√© des courses par √©tapes, dont six Tirreno-Adriatico cons√©cutifs (entre 1972 et 1977) et le Tour de Suisse en 1975. Il est double champion de Belgique sur route en 1969 et 1981 et vice-champion du monde en 1975. Au total, il remporte 259 courses, dont 105 crit√©riums. Tr√®s actif dans le cyclo-cross (tout comme son fr√®re a√ģn√© Eric), il devient champion du monde de la sp√©cialit√© chez les amateurs en 1968 et les professionnels en 1975. Connu comme ¬ę le gitan d'Eeklo ¬Ľ,,, ses quatre victoires et neuf podiums dans Paris-Roubaix lui ont √©galement valu le surnom de ¬ę Monsieur Paris-Roubaix ¬Ľ. Il co-d√©tient le record de victoires dans la course avec son compatriote Tom Boonen.
serviceKoers - FR

Votre navigateur ne r√©pond pas aux exigences minimales requises pour afficher ce site web. Les navigateurs ci-dessous sont compatibles. Si vous ne disposez pas d'un de ces navigateurs, cliquez sur l'ic√īne pour t√©l√©charger le navigateur souhait√©.