par Joanne Simpson le 27 juin 2021
Mon papa est désormais quelque part de l’autre côté de l’arc-en-ciel… je le pense… car mon papa et l’arc-en-ciel sont liés pour toujours. Je me souviens peu de lui, mais ces dernières années, j’ai rencontré de plus en plus de personnes qui me l’ont décrit comme quelqu’un de "haut en couleur et débordant d’imagination". Je suis donc bien sa fille.

Au cours de sa carrière cycliste, un coureur porte différents maillots, mais un seul est réservé aux meilleurs. Chaque fois que je vois ce maillot, je suis extrêmement fière, car nous avons deux champions du monde dans la famille : mon papa, Tom Simpson, et mon cousin, Matthew Gilmore.

Il n’y a rien de plus beau qu’un beau maillot de course. C’est pour cette raison que tellement de gens collectionnent les maillots de cycliste, qui sont parfois de petites œuvres d’art. Mais le plus beau reste le maillot arc-en-ciel !

Au fil des ans et des kilomètres à vélo, j’ai moi aussi eu envie de créer un beau maillot. C’est arrivé lorsque nous préparions le cinquantième anniversaire, en juillet 2017, du décès de papa au Ventoux.

Toutes les pièces du puzzle se sont tout à coup assemblées : Peugeot, champion du monde, maillot jaune, britannique, son dernier dossard 49, ses derniers mots « Put me back on my bike », sa signature et SIMPSON, car moi aussi, je suis une Simpson !

Tout comme le maillot de champion du monde de papa m’a permis d’entendre tellement de belles histoires et de rencontrer tellement de personnes formidables, « mon » maillot va à présent mener sa propre vie. On le demande littéralement partout dans le monde : en Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande…

Quand je porte notre « tenue Simpson » lors d’une sortie avec des amis, on m’interpelle presque toujours : quelle belle tenue de cyclisme ! Où peut-on se la procurer ? Alors, je suis fière : fière de mon nom, fière de ce que mon papa a réalisé, fière de son maillot arc-en-ciel, fière de ce maillot jaune d’un jour, fière de mon maillot, fière d’être une Simpson. Je lève les yeux vers le ciel, vers l’autre côté de l’arc-en-ciel, et je sais qu’il serait fier de moi.

Koers - FR

Votre navigateur ne répond pas aux exigences minimales requises pour afficher ce site web. Les navigateurs ci-dessous sont compatibles. Si vous ne disposez pas d'un de ces navigateurs, cliquez sur l'icône pour télécharger le navigateur souhaité.