longue lecture
retro

Iljo Keisse parle d'être un équipier, du "Wolfpack" et de l'amour des Six Jours : "Sur la piste, je pouvais prendre mes propres chances".

12min temps de lecture   par Jordi De Koninck le 11 ao√Ľt 2022
√Ä la fin de cette saison, Iljo Keisse mettra fin √† sa carri√®re cycliste active √† l'√Ęge de 40 ans. Une carri√®re qui, sur la route, s'est d√©roul√©e dans l'ombre des nombreux leaders qui sont pass√©s en revue chez Quick-Step. Sur la piste, l'histoire √©tait diff√©rente. Avec ses acrobaties et ses changements de tempo meurtriers, Keisse est devenu l'un des cyclistes les plus performants de sa g√©n√©ration.

‚ÄúI think, I‚Äôm the happiest man in the world today! A dream came true‚Ķ .‚ÄĚ ‚Äď "Je pense qu'aujourd'hui je suis l'homme le plus heureux du monde ! Un r√™ve est devenu r√©alit√©...", peut-on entendre sur la page Twitter de Keisse dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2015. Le Gantois commence √† r√©aliser qu'il a remport√© la derni√®re √©tape du Tour d'Italie quelques heures auparavant. Dans les rues de Milan, lui et l'Australien Luke Durbridge ont choisi le chemin de la course √† 30 kilom√®tres de l'arriv√©e. Le peloton a mal jug√© le duo et s'est battu pour la troisi√®me place. Keisse a rapidement pris la mesure de son compagnon de lutte Durbridge dans un sprint. "Gagner une √©tape dans un grand tour en tant que √©quipier est tout sauf facile. Surtout dans la derni√®re √©tape. De plus, le Giro est ma course pr√©f√©r√©e. C'est aussi la plus grande victoire de ma carri√®re", d√©clare Keisse sept ans apr√®s la course.

Les deux index point√©s vers le ciel, en pensant √† son ami de cŇďur Wouter Weylandt, le Gantois a franchi la ligne d'arriv√©e. C'est exactement dans le Giro que Weylandt est mort quatre ans plus t√īt dans la descente du Passo del Bocco. A l'arriv√©e √† Milan, la sŇďur de Wouter, Elke, et le p√®re de Keisse √©taient pr√©sents. Un moment d'√©motion.

Le miracle d'Izmir

Trois ans plus t√īt, en avril 2012, Keisse a remport√© ce qu'il appelle la victoire "la plus sp√©ciale" de sa carri√®re sur route. Il a remport√© la septi√®me √©tape du Tour de Turquie. La mani√®re dont il l'a fait restera dans les m√©moires des fans de cyclisme en Flandre et dans le reste du monde. √Ä cinq kilom√®tres de la fin, Keisse s'est √©chapp√© du groupe d'√©chapp√©s. La victoire semblait assur√©e jusqu'√† ce que le dernier virage se profile et qu'il tombe. Pour aggraver les choses, sa cha√ģne n'√©tait pas en place. Keisse n'a pas succomb√© au stress et est remont√© sur sa moto. Notre compatriote a pein√© jusqu'√† l'arriv√©e, o√Ļ il a manqu√© de peu le peloton qui s'approchait avec Kittel et Petacchi. Un petit miracle s'est produit √† Izmir. "Quand les gens entendent mon nom, notamment les sp√©cialistes du cyclisme, c'est quelque chose qui leur vient √† l'esprit. M√™me si c'√©tait "seulement" le Tour de Turquie."

Un équipier hors-categorie

Keisse n'était pas un grand gagnant sur la route - son palmarès n'est pas proportionnel à ses qualités - mais il était un équipier dont toute équipe rêve. Il s'est donné à fond et a beaucoup travaillé en tête, en queue ou dans le ventre de peloton. Keisse en a tiré une satisfaction. Ce n'est pas sans raison qu'il a remporté trois fois le Kristallen Zweetdruppel, le prix du meilleur équipier, lors du référendum des Vélo de cristal.

Il la d√©crit lui-m√™me comme suit : "Je peux √™tre utilis√© sur plusieurs fronts. Je fais toujours tout √† cent pour cent. Alors l'√©quipe est heureuse et moi aussi. C'est un sentiment fantastique lorsque vous commencez √† contr√īler la course d√®s le kilom√®tre z√©ro et qu'un co√©quipier finit par gagner. En outre, cela donne un coup de fouet incroyable lorsque vous mettez un train de sprint sur les rails et que le sprinter le termine. C'est bien s√Ľr une t√Ęche plus courte, mais plus stressante. La t√Ęche la plus ingrate est sans doute celle qui consiste, lors des grandes courses, comme Milan-San Remo, √† se balancer par mauvais temps entre la voiture de l'√©quipe et le peloton avec des bouteilles d'eau et des gilets de pluie. C'est un travail que personne ne voit, mais qui demande beaucoup de force."

La t√Ęche la plus ingrate est sans doute celle qui consiste, lors des grandes courses, comme Milan-San Remo, √† se balancer entre la voiture de l'√©quipe et le peloton par mauvais temps avec des bouteilles d'eau et des gilets de pluie. C'est un travail que personne ne voit, mais qui demande une quantit√© √©norme d'efforts.
Iljo Keisse

Keisse n'a pas non plus h√©sit√© √† jouer le r√īle de capitaine de route au sein de Quick-Step tout au long de sa carri√®re. "Vous √™tes le pilote qui a le contact le plus √©troit avec la voiture, mais aussi celui qui prend les d√©cisions √† la radio lorsque les choses doivent aller vite et qu'il n'y a pas le temps de parler. Quand un tel choix s'av√®re positif, c'est un sentiment agr√©able."

L'ombre du cyclisme sur route c√®de la place aux projecteurs sur la piste. Son amour pour la piste est presque in√©puisable. "J'ai commenc√© ma carri√®re en tant que cycliste sur piste. Sur la piste, tout au long de ma carri√®re, j'ai pu tenter ma chance, faire ma propre course. Dans 97% des courses sur route, je roule au service de l'√©quipe. Les 3% restants sont des courses o√Ļ je peux me glisser dans l'√©chapp√©e. Apr√®s tout, on commence √† courir pour gagner des courses et √™tre sous les feux de la rampe. C'est toujours bon, dans le pass√© plus que maintenant. Maintenant, je le vis plut√īt comme un lourd fardeau sur mes √©paules.

360¬į

Voir en détail

Iljo Keisse remporte le Kristallen Zweetdruppel trois années de suite (2014, 2015 et 2016).

Chasse à la signature

Son amour pour la piste n'est pas exag√©r√©. En tant que vrai citoyen gantois, il se trouvait presque tous les jours √† 't Kuipke. Il a d√©couvert la piste par l'interm√©diaire de son p√®re Ronie qui entra√ģnait de jeunes coureurs. Les entra√ģnements d'hiver ont eu lieu √† 't Kuipke. Apr√®s l'√©cole, le jeune Iljo se rendait au v√©lodrome pour admirer les coureurs et recueillir des autographes. Sa passion pour la piste et le cyclisme y est n√©e. Sans savoir que des d√©cennies plus tard, il deviendrait l'empereur de 't Kuipke. Dans les jeunes ann√©es d'Iljo, le Belge Etienne De Wilde √©tait souvent l'homme √† battre pendant les Six Jours de Gand. Le neuf fois gagnant est devenu une grande idole de Keisse.

En 2003, Keisse a fait ses d√©buts professionnels dans les Six Jours de Gand aux c√īt√©s de l'Autrichien Franz Stocher. Le duo a termin√© √† la neuvi√®me place, loin derri√®re le duo gagnant Matthew Gilmore-Bradley Wiggins. C'est √©galement avec Gilmore, un Belge dont le p√®re est l'ancien cycliste australien Graeme Gilmore, que Keisse a remport√© ses premiers succ√®s. En 2005, le duo a remport√© les Six Jours de Fiorenzuola, Grenoble et Gand. Le fait que Gilmore soit le partenaire sportif de Keisse a √©t√© un atout suppl√©mentaire pour le Gantois. Pendant des ann√©es, Gilmore a √©t√© l'associ√© d'Etienne De Wilde, l'exemple de Keisse. Le duo Gilmore-Keisse s'est couronn√© champion d'Europe par √©quipe en 2005. Le premier de quatre titres europ√©ens pour le Keizer van 't Kuipke.

Gand sur le numéro un

Le partenariat avec Gilmore a pris fin brusquement en juillet 2006. Lors d'une course de foire √† Ninove, Gilmore a heurt√© un poteau et a subi une fracture ouverte du f√©mur et une fracture de la rotule. Entrez Robert Bartko. En deux ans, il a remport√© pas moins de sept courses de six jours avec l'Allemand extr√™mement fort, dont deux √† Gand. Son compteur √† 't Kuipke est actuellement de sept victoires. Outre Gilmore et Bartko, Keisse a √©galement triomph√© avec Peter Schep, Glenn O'Shea, Michael M√łrk√łv et Elia Viviani.

Avec l'Omloop Het Nieuwsblad, Gand a le d√©but d'une classique flamande de printemps, mais pour Keisse, les Six Jours de Gand sont vraiment sa course √† domicile. C'est une question de prestige. De plus, dans 't Kuipke, il est port√© par les mains. Les spectateurs voient en Keisse un homme de spectacle sur deux roues. Avec son charisme et sa d√©marche, il fait se lever tout le public. Les duels avec Kenny De Ketele, entre autres, se l√®chent les doigts et font partie du pass√© glorieux de 't Kuipke. "En tant que Gantois, les Six Jours sont importants. Essentiel dans le sens o√Ļ je cours l√†-bas pour mon propre peuple. Je peux faire mon propre truc. Au sein de l'√©quipe, il n'y a jamais eu de discussion sur le fait de participer ou non aux Six Jours de Gand."

Au sein de l'équipe, il n'y a jamais eu de discussion sur le fait de participer ou non aux Six Jours de Gand.
Iljo Keisse

"Au fil des ann√©es, j'ai appris que je n'ai pas besoin de faire quatre ou cinq courses de six jours. Mon entra√ģneur dans l'√©quipe est Tom Steels. Il est d'accord pour que je participe aux Six Jours de Gand. De plus, il est int√©ressant en termes de publicit√©, surtout en tant que Belge. Pour moi, c'est aussi une bonne chose. Il n'a jamais caus√© de restrictions dans la saison routi√®re. Gr√Ęce aux Six Jours de Gand, je ne m'enfonce pas trop dans la p√©riode hivernale et je peux r√©aliser des performances de haut niveau tout au long de la saison."

Au total, Keisse a conquis seize titres belges sur la piste, quatre titres europ√©ens et a remport√© 28 Six Jours. Un coureur glorieux qui a le malheur de courir √† une √©poque o√Ļ de plus en plus de Six Jours disparaissent du calendrier. Sinon, son bilan serait encore plus impressionnant.

Point bas à 't Kuipke

Les choses ne se passent pas toujours sans heurts pour le Gantois √† 't Kuipke. Dans "son" v√©lodrome, en novembre 2008, commence la p√©riode la plus sombre et la plus incertaine de sa carri√®re sportive. Keisse gagne aux c√īt√©s de Bartko, mais lors de la derni√®re journ√©e, il est contr√īl√© positif au stimulant cathine et au HCT. Keisse le nie avec v√©h√©mence. Cela entra√ģne un conflit avec son p√®re Ronie, qui ne croit pas son fils au d√©but. Son ancienne √©quipe Topsport Vlaanderen r√©agit √©galement. Il rejette Keisse.

Keisse continue de clamer son innocence, quatre ann√©es tumultueuses l'attendent. En novembre 2009, la F√©d√©ration belge de Cyclisme acquitte Keisse. Le test positif aurait √©t√© le r√©sultat d'un compl√©ment alimentaire contamin√©. Pas enti√®rement au go√Ľt de l'AMA, l'Agence mondiale antidopage. Ce dernier a fait appel aupr√®s du Tribunal International du Sport (TAS) et en juillet 2010, cette instance a impos√© une suspension de deux ans √† Keisse. La Cour d'appel de Bruxelles a remis en cause la proc√©dure appliqu√©e par le TAS. Apr√®s des tractations juridiques et un jeu du chat et de la souris avec l'UCI, Keisse a √©t√© autoris√© √† reprendre la comp√©tition √† l'√©tranger le 7 ao√Ľt 2011. En Belgique, cela n'a √©t√© possible qu'en janvier 2012.

Cependant, la Cour d'appel de Bruxelles a jug√© que l'UCI avait √† tort interdit √† Keisse de courir. Afin de compenser la perte financi√®re subie par le citoyen gantois en ne participant pas aux courses, l'UCI a d√Ľ verser √† Keisse 100 000 euros de dommages et int√©r√™ts.

Il y avait beaucoup d'incertitude. Patrick, les avocats et moi n'avons pas pu nous en sortir.
Iljo Keisse

Depuis 2010, Keisse court pour l'√©quipe Quick-Step de Patrick Lefevere. Il y est parvenu dans une p√©riode difficile, o√Ļ l'on ne savait pas si Keisse √©tait autoris√© √† courir en raison de sa suspension. "C'√©tait des montagnes russes, qui ont dur√© tr√®s longtemps. Il y a eu une p√©riode o√Ļ je n'√©tais autoris√© √† participer qu'√† des courses √† l'√©tranger, puis seulement en Belgique. Il y avait beaucoup d'incertitude. Patrick, les avocats et moi n'avons pas pu nous en sortir. Les premi√®res ann√©es ont √©t√© tout sauf faciles. J'avais sign√© un contrat pour les saisons 2010 et 2011, mais j'avais du mal √† me faire remarquer en raison de ma suspension. Il √©tait donc douteux que je puisse re-signer en d√©cembre 2011. √áa a march√© et depuis, tout se passe de mieux en mieux."

La meilleure équipe du monde

Au total, Keisse aura été avec le "Wolfpack" pendant treize saisons. "Je peux regarder en arrière sur une période très réussie avec l'équipe. J'ai vécu de belles victoires et des moments inoubliables avec les meilleurs coureurs du monde dans la meilleure équipe du monde. Le personnel est très important dans l'équipe. C'est la clique régulière qui crée l'atmosphère. Dans de nombreuses équipes, le personnel va et vient. Ce n'est pas le cas avec le "Wolfpack". De plus, Patrick sait comme personne quels sont les coureurs qu'il doit attirer. Il tient également compte du fait qu'un coureur s'intègre dans le groupe. En dehors de la course, nous devons également être capables de nous amuser. C'est pour moi la plus grande différence avec les autres équipes et la base de notre succès.

Au sein de Quick-Step, Keisse a appris √† conna√ģtre beaucoup de coureurs. L'un d'entre eux est la bombe du sprint Mark Cavendish. Le Britannique a d√©j√† roul√© une fois pour l'√©quipe de Lefevere, de 2013 √† 2015. En 2014, le duo Keisse-Cavendish a remport√© les Six Jours de Zurich. Les deux coureurs ont cr√©√© un lien. Keisse a √©galement jou√© un r√īle dans le retour de Cavendish chez les "Wolfpack" en 2021. "Dans les mois qui ont pr√©c√©d√©, j'ai eu beaucoup de contacts avec Mark. Nous avons commenc√© √† courir presque en m√™me temps et nous nous sommes beaucoup vus au fil des ans. Nous avons toujours eu une bonne entente. Il semblait que c'√©tait la fin de sa carri√®re. Une mineure, car il n'avait rien montr√© ou presque pendant quelques ann√©es. Alors que j'avais le sentiment que Mark n'avait pas encore fini. Je savais qu'il y avait des discussions entre Patrick et Mark, mais je savais aussi qu'il y avait peu de progr√®s. Patrick m'a demand√© mon avis et je lui ai dit honn√™tement que je pensais qu'il pouvait encore gagner des courses. Bien s√Ľr, je ne m'attendais pas √† ce qu'il remporte quatre √©tapes du Tour de France, plus le maillot vert. Vous pouviez voir d√®s le premier jour qu'il √©tait tr√®s motiv√©. Il a travaill√© sur son retour."

Mentor de Remco

Keisse joue √©galement un r√īle important dans l'√©volution de Remco Evenepoel. Il essaie de transmettre ses ann√©es d'exp√©rience au jeune. Pendant les stages et les courses, les deux coureurs sont des colocataires r√©guliers. Ce sera √©galement le cas pour le premier grand tour de Remco, le Giro en 2021. Keisse prot√®ge √©galement Evenepoel du monde ext√©rieur. Avec de petits conseils, il enseigne √©galement au pilote flamand beaucoup de choses en dehors de la moto. Remco a trouv√© un confident en Keisse.

Aux Six Jours de Gand, je veux tenter de gagner avec un bon coéquipier une dernière fois.
Iljo Keisse

Dans quelques mois, le Gantois prendra sa retraite en tant que cycliste professionnel. Malgré quelques périodes difficiles, Keisse peut se féliciter d'une carrière réussie. "Je pense que j'ai fait tout ce que je pouvais. Même plus que ce que certaines personnes ont jamais imaginé." Il lui reste un rêve. "Je voudrais bien finir à Gand. Aux Six Jours, je veux tenter de gagner une dernière fois avec un bon coéquipier." Un bel adieu il aura sans doute, mais avec une victoire 't Kuipke va vraiment trembler sur ses fondations. Rappelez-vous Kenny De Ketele l'année dernière.

Directeur sportif

Les adieux en tant que coureur ne signifient pas pour Keisse un adieu au monde du cyclisme. √Ä partir de 2023, le Gantois travaillera comme directeur sportif chez Quick-Step Alpha Vinyl et contribuera au rajeunissement du personnel. "Je connais tous les coureurs et tout le monde me conna√ģt. Le r√īle de capitaine de route, que j'ai rempli ces derni√®res ann√©es, est quelque peu similaire au r√īle de chef d'√©quipe. Je m'entends bien avec les jeunes cavaliers et j'ai acquis beaucoup d'exp√©rience au fil des ans. Je connais √©galement beaucoup de personnes en dehors de l'√©quipe, ce qui est un avantage certain en tant que chef d'√©quipe. De plus, c'est une transition facile apr√®s ma carri√®re active. Mais d'abord je vais travailler dur en tant que coureur jusqu'au 1er d√©cembre", conclut Keisse.

Iljo Keisse

Iljo Keisse, n√© le 21 d√©cembre 1982 √† Gand, est un coureur cycliste belge, sp√©cialis√© dans la piste et membre de l'√©quipe Quick-Step Alpha Vinyl. Principal espoir belge sur la piste lors de ses premi√®res ann√©es professionnelles, il a √©t√© suspendu jusqu'en ao√Ľt 2011 apr√®s avoir √©t√© contr√īl√© positif lors des Six jours de Gand en novembre 2008. Depuis 2010, il est membre de l'√©quipe Quick-Step Alpha Vinyl avec laquelle il a gagn√© une √©tape du Tour d'Italie 2015.
serviceKoers - FR

Votre navigateur ne r√©pond pas aux exigences minimales requises pour afficher ce site web. Les navigateurs ci-dessous sont compatibles. Si vous ne disposez pas d'un de ces navigateurs, cliquez sur l'ic√īne pour t√©l√©charger le navigateur souhait√©.